CHOISIR DE VIVRE DE MATHILDE DAUDET au STUDIO HEBERTOT – 78 Bis Bd des Batignolles 75017 PARIS – du 6 FEVRIER AU 15 AVRIL 2018 – LES MARDIS ET MERCREDIS A 19 HEURES, LE DIMANCHE A 19 H 30 –

Distribution : De Mathilde Daudet, mise en scène Franck Berthier. Avec Nathalie Mann

Il y a plusieurs nuances de femme comme il y a plusieurs nuances d’homme. Oui, nous avons l’habitude de séparer en deux catégories le genre humain, d’un côté les hommes, de l’autre les femmes. Et pourtant, nous ne passons pas notre vie à traduire en féminin ou en masculin les messages que nous recevons. Peut-on arborer un troisième genre celui de la personne tout simplement libre de choisir son identité suivant ses inclinations,
ses affinités ?

Est-il possible de naitre avec un attribut sexuel mâle et s’éprouver dans sa tête plus femme qu’homme ? Oui sûrement, d’autant plus que les références à la virilité ou la féminité sont imposées par la société, leur légitimité ne repose que sur l’apparence et cette apparence il faut faire avec puisque c’est elle qui vous délivre votre carte d’identité sociale.

L’histoire de Mathilde DAUDET est de nature à donner le vertige à ceux ou à celles qui considèrent que leur attribut sexuel va de pair avec leur sentiment d’être femme ou homme.

Mathilde DAUDET est née à 60 ans, c’est extraordinaire !
Alors même que Simone BEAUVOIR dit «On ne nait pas femme, on le devient» Mathilde DAUDET semble avoir vécu le parcours inverse puisqu’elle est née femme par sa seule volonté.

Evidemment, c’est plus compliqué que ça. La formule lapidaire de Simone de BEAUVOIR sous-entend néanmoins qu’il n’y a pas de lois du genre et que c’est la société qui les édicte et offre en quelque sorte le mode d’emploi du genre suivant son sexe.

C’est un homme Thierry DAUDET né dans les années cinquante qui a accouché en 2010 de Mathilde DAUDET. Même Victor Hugo n’eut pu imaginer une telle aventure !

La pièce CHOISIR DE VIVRE adaptée du roman éponyme de Mathilde DAUDET raconte essentiellement le parcours de Thierry jusqu’à la venue au monde de Mathilde.

Thierry qui fut marié, père de 4 enfants et grand reporter de guerre a attendu 50 ans, pour laisser sortir Mathilde toujours à l’intérieur de lui pendant toutes ces années.

Ce témoignage absolument bouleversant est porté par une immense comédienne Nathalie MANN qui fait vivre aux spectateurs ce long accouchement, périlleux, douloureux et somme toute lumineux.

Dans le puits de lumière imaginé par le metteur en scène Franck BERTHIER où seule évolue la comédienne, l’imaginaire prend corps de façon sublime.
A la fin de la représentation, l’auteure Mathilde DAUDET a accompagné sur scène son interprète. Sa présence si discrète, Son sourire très doux, tel un fin croissant de lune, nous a profondément émus.

Paris, le 7 Février 2018

Evelyne Trân

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s