Coup de projecteur sur Gaston Couté : Le Gâs qu’a mal tourné – Texte lu par Bernard Meulien – Editions Thélème –

THEATRE AU VENT

GASTON COUTE

Il y a bien longtemps que Bernard Meulien n’avait repris le chemin des studios pour célébrer Gaston Couté, l’un de ses poètes de prédilection. C’est chose faite depuis la rentrée 2019 grâce à un éditeur qui mérite, pour son audace coutumière, un vrai coup de chapeau. Notre homme de théâtre, comédien et diseur, garde toute sa reconnaissance au regretté Vania Adrien Sens puisqu’il doit à ce dernier la découverte en 1971 de l’univers Couté. Un univers auquel Bernard Meulien est resté fidèle, tel un artisan plutôt… gourmand.

En effet, le programme est copieux : 26 titres dont deux chantés a cappella. Pas d’accompagnement, ici, contrairement au vinyle enregistré avec le compositeur et musicien Paul-André Maby en 1978. Aujourd’hui, on retrouve notamment plusieurs des textes gravés dans cet opus désormais historique, dont le superbe cycle Les Saisons rarement interprété, il est vrai, par ses pairs Jacques Florencie, Vania Adrien Sens, Gérard…

Voir l’article original 484 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s