LA DAME CÉLESTE ET LE DIABLE DÉLICAT De Bérengère Dautun – D’après Claude-Alain Planchon – Au Studio HEBERTOT – 78 bis Boulevard des Batignolles – 75017 Paris – Du 12 avril au 23 juin 2019 Durée : 1h15 – Du jeudi au samedi à 19 Heures, le dimanche à 17 Heures –

Mise en scène de Stéphane Cottin

Avec Bérengère Dautun et Alexis Néret

L’amour n’a pas d’âge ! La fascination que peut exercer sur un jeune homme, une vieille dame, souvenons-nous, nous en avons eu la primeur avec Harold et Maud.

 Bérengère DAUTUN aime les histoires hors du commun et notamment celles qui délivrent des messages subliminaux.

 Le sublime est une affaire de cœur, les poètes, Baudelaire, Mallarmé, Paul Valéry notamment y ont trempé leurs vers.

 Ses apparats aussi précieux soient-ils, réclament que l’on pousse leurs portes pour s’engager dans les couloirs d’une rêverie en quête d’infini, d’absolu ou d’éternité.

 De majestueuses tentures qui semblent dire « l’amour est un temple » accueillent les deux élus, Gilberte, la dame céleste, grande danseuse de l’opéra Garnier, et Claude-Alain, le diable délicat, jeune médecin.

 Bérangère Dautun, toute en mystère, incarne la mante d’amour qu’appelle de ses vœux le jeune diable, transi, interprété par Alexis Néret.

 Ceux qui se moquent du romantisme qu’ils qualifient de désuet, seront privés de la grâce et de la poésie qui traversent tout ce spectacle. Soyons de ceux qui envient Gilberte et Claude-Alain !

Paris, le 24 Mai 2019

Evelyne Trân

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s