Breaking the Waves – Adapté d’après le scénario de Lars von Trier, David Pirie et Peter Asmussen et le film de Lars von Trier – Mise en scène et adaptation Myriam Muller – CREATION en langue française – AU GRAND THEATRE DE LA VILLE DE LUXEMBOURG – LE 1er Février 2019 – du mer. 27/02/19 au sam. 02/03/19 au Théâtre de Liège, Centre Scénique de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Tournée :

Saint-Etienne du jeudi 14 Mars au vendredi 15 Mars 2019

Rouen du  du jeudi 21 Mars au Vendredi 22 Mars 2019

Avec Louis Bonnet, Mathieu Besnard, Olivier Foubert, Brice Montagne, Valéry Plancke, Clotilde Ramondou, Brigitte Urhausen, Jules Werner, Chloé Winkel

Mise en scène Myriam Muller
Assistants à la mise en scène Antoine Colla & Sally Merres
Scénographie & costumes Christian Klein
Création lumières Renaud Ceulemans
Lumière Steve Demuth
Création sonore
Bernard Valléry
Son Patrick Floener
Vidéo
Emeric Adrian
Cadre Sven Ulmerich

Adaptation théâtrale Vivian Nielsen
Traduit de l’anglais par Dominique Hollier
Dominique Hollier est représentée par l’Agence MCR. 
Présenté en accord avec Nordiska ApS, Copenhague
Relecture de la traduction
Marianne Segol
Presse française La Strada et Compagnies

Construction du décor Atelier des Théâtres de la Ville
Peintures Noémie Toudoux, Tiziana Raffaelli
Habillage Manuela Giacometti
Maquillage Claudine Moureaud
Accessoires Marko Mladjenovic

Préparation & régie des surtitres Claire Northey, Lydie Pravikoff, Richard Neel

 

Il n’est pas nécessaire d’avoir vu le film de Lars Von Trier « Breaking the waves » qui date de 1996 et reçut le grand prix du Jury au festival de Cannes pour être interpellé par la proposition  théâtrale de Myriam MULLER. En l’occurrence, la comparaison entre le film et la pièce tirée du scénario nous amènerait à superposer une perception cinématographique à une perception théâtrale, ce qui n’est évidemment pas l’objet de la mise en scène de Myriam MULLER.

 Myriam MULLER s’attache essentiellement à l’intrigue du scénario, spectaculaire du point de vue émotionnel. En résumé, la pièce raconte la vie d’une femme « atteinte d’une maladie rare et grave, la bonté ». Cette bonté, elle trouvera l’occasion de l’exprimer contrairement à la morale et au rigorisme de la communauté religieuse de son berceau. Par amour pour son époux, un étranger, devenu tétraplégique, elle acceptera de se donner à d’autres hommes de façon à convaincre son mari qu’il peut continuer à vivre à travers elle.

 Le contexte est celui du mélodrame plutôt brut. La difficulté ou l’intérêt est d’en dégager les archétypes irrationnels.

Dans sa note d’intention Myriam MULLER l’énonce d’ailleurs clairement « La mise en scène devrait exprimer des sentiments forts et bruts, sans se soucier d’aucune logique et d’aucune loi ».

 Myriam MULLER et l’équipe théâtrale font donc confiance au charisme de leurs propres émotions pour porter sur scène une histoire incroyable, voire choquante d’une femme sous l’emprise de la bonté, une bonté perçue comme diabolique par sa confrérie.

 La mise en scène nous fait penser à une peinture expressionniste avec ses couches de pinceau sombre soulignant la terrible  pression religieuse, et les percées de lumière, ses gouttes de transpiration, à travers le seul corps d’une femme, son corps est un cri !

 Les esprits cartésiens se cabreront volontiers. A vrai dire, nous ne pensons pas que l’intention de Myriam MULLER soit de produire du spectaculaire scandaleux. Sa démarche est d’explorer les aspects considérés comme subversifs de la nature humaine. La bonté, ce n’est par normal dans un monde de brutes et le parcours de don de soi de Bess remet en question des valeurs féministes. Quant au miracle peut-il avoir une autre résonance que religieuse ?

 Au-delà de sa forme, le spectacle sur le fond suscite bien des questions. C’est tout le mérite et la force de ce « Breaking the waves » – Briser les vagues – . Un exercice accompli par une belle équipe théâtrale en osmose avec l’interprète principale Chloé WINKEL dont la performance nous laisse pantois !

Paris, le 19 Février 2019

Evelyne Trân

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s