Macbeth (The Notes) D’après Macbeth de William Shakespeare – Conception et mise en scène DAN JEMMETT – avec DAVID AYALA du 30 octobre 2015 au 14 novembre 2015 à 20 H 30 au Théâtre des Bouffes du Nord – 37 Bis Boulevard de la Chapelle 75010 PARIS – Métro LA CHAPELLE –

cote-slide-macbeth1

Traduction Jean-Michel Déprats
Adaptation Dan Jemmett et David Ayala
Conception et mise en scène Dan Jemmett
Collaboration artistique Juliette Mouchonnat
Avec David Ayala

 

« Arrête ton cinéma » crie t-on familièrement à celui ou celle qui manifestement se prend trop au sérieux. « Arrête ton cirque » ordonne une mère à son fils qui ne tient pas en place. Mais « Arrête ton théâtre ! » cette formule, il n’y a que les critiques pour la formuler à l’encontre de certains metteurs en scène. Dan JEMMETT, metteur en scène fort aguerri a fait lui aussi les frais de méchantes critiques notamment lors de sa mise en scène d’HAMLET à la Comédie Française.

Qui peut se mettre à la place d’un metteur en scène, personne ! Sauf ceux qui sont de la partie bien sûr. Pour qui se prend-il, ce metteur en scène pour imposer au public ses élucubrations, ses fantasmes en s’attaquant aux tragédies les plus géniales, les plus connues, MACBETH par exemple. Jusqu’où ira t-il ?

Dan JEMMETT et son complice David AYALA ont l’idée géniale d’offrir une scène ouverte à ce personnage de metteur scène déjà fort exposé dans les pièces de Pirandello.

Il n’a pas de nom. Il rêve éveillé; les acteurs, les techniciens auxquels il adresse ses ultimes conseils avant la première de Macbeth se terrent dans le silence, probablement abasourdis par la logorrhée de ce trublion passionné, dictateur plus sympathique que Charlot ou Aguirre confondus mais tout de même très atteint.

Le nec plus ultra, c’est sans doute ce que recherche ce créateur en plein bouillonnement qui doit combattre non seulement l’inertie, l’incompréhension de ses acteurs, mais également ses propres étourdissements, ses contradictions.

Ridicule parce qu’excessif sûrement, il n’empêche que ce metteur en scène est aussi attendrissant que Don Quichotte et ses moulins à vent et quelques intuitions « géantes » émergent parfois de ses notes abusées par la méthode qu’il défend, dite théâtre de distorsion.

Ce faisant à l’instar de Céline jetant par terre toute l’intelligentsia littéraire, il balaye tous ses prédécesseurs , Copeau, Jouvet, Dullin et pourquoi pas Dan Jammet lui même, le concept de personnage, le décor etc…

La démonstration cruellement drôle est assurée par le comédien David AYALA sidérant dans ce seul en scène d’une heure trente où les amateurs de MACBETH auront aussi le plaisir d’entendre les tirades de la pièce, les plus dramatiques.

Il faut voir le sang de Macbech tel une énorme vague Shakespearienne emporter son metteur en scène pour comprendre comment ils embrassent la scène ces fous du théâtre vivant . Comique ou cosmique cette manifestation de mise en scène de Macbeth s’apparente à tout le remue ménage qui précède la naissance d’un nouveau né, un spectacle. C’est magnifique, mais… mais oui !

Paris, le 31 Octobre 2015

Mise à jour le 13 Août 2019                  Evelyne Trân

Un commentaire sur “Macbeth (The Notes) D’après Macbeth de William Shakespeare – Conception et mise en scène DAN JEMMETT – avec DAVID AYALA du 30 octobre 2015 au 14 novembre 2015 à 20 H 30 au Théâtre des Bouffes du Nord – 37 Bis Boulevard de la Chapelle 75010 PARIS – Métro LA CHAPELLE –

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s