Anne Baquet, Non, je ne veux pas chanter au THEATRE DU LUCERNAIRE – 53, rue Notre Dame des Champs 75006 PARIS – Du 1er juillet au 9 août Du mardi au samedi à 19h Le dimanche à 15h

1432039320_anne_baquet_300

De et avec : Anne Baquet, accompagnée au piano par Grégoire Baumberger
Mise en scène : Claudine Allegra

12.00

1024×768

Durée : 1h20

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-style-parent: » »;
font-size:11.0pt; »Calibri », »sans-serif »;
mso-fareast-« Times New Roman »;
mso-bidi-« Times New Roman »;}

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-style-parent: » »;
font-size:11.0pt; »Calibri », »sans-serif »;
mso-fareast-« Times New Roman »;
mso-bidi-« Times New Roman »;}

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name: »Tableau Normal »;
mso-style-parent: » »;
font-size:11.0pt; »Calibri », »sans-serif »;
mso-fareast-« Times New Roman »;
mso-bidi-« Times New Roman »;}

Si vous êtes en quête de fraicheur en cettte période de canicule, voici une bonne adresse, celle d’Anne BAQUET au Théâtre du Lucernaire.

Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants dit Baudelaire, et le moins que l’on puisse dire c’est que le spectacle d’Anne BAQUET lui fait écho avec beaucoup de charme.

Mise en scène par Claudine ALLEGRA, accompagnée au piano par Grégoire BAUMBERGER, très bon mime et comédien à l’occasion, Anne BAQUET gambade comme une petite fille à travers un champ éclectique et très fantaisiste de chansons cueillies, humées , adorées tout le long de son parcours.

Les musiques de Rossini, Wagner, Poulenc, Chopin, Rachmaninov, Poulenc … se chevauchent allègrement autour d’un éventail de poésies chantées avec des clins d’oeil de Prévert, Topor, Pierre Duamyet, Jean Nohain, J.Barbier et M.Carré et tant d’autres.

Beaucoup d’airs connus revisités par la présence d’Anne BAQUET, véritable Alice au pays des Merveilles qui enchante par son naturel, sa malice, sa gaieté.

Le public charmé en redemande et serait prêt à entonner en chœur avec Anne BAQUET “Non je ne veux pas chanter…”. Et pour les personnes qui chantent faux, souligne une comptine, elles ne peuvent être que bienvenues pour faire venir la pluie, pluie en chansons bien entendu !

Paris, le 4 Juillet 2015    Evelyne Trân

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s