Le Banquet de la Sainte-Cécile De et par Jean-Pierre Bodin – Avec la complicité de François Chattot du JEUDI 4 > SAMEDI 6 JUIN à 21H au Théâtre de l’Européen – 5, rue Biot 75017 PARIS –

Affiche le Banquet Européen (2)Tournée 2015 – 2016 

10 octobre 2015 (date à confirmer) : Centre culturel Simone Signoret d’Amfreville

 24 octobre 2015 (date à confirmer) : Montceau-les-Mines

  29 octobre 2015 : Rencontres publiques de la Maison Jacques Copeau à  Pernand-Vergelesses

 Costumes  Alexandrine Brisson, Lumière Gérard Bono, conception et réalisation technique Jean-Baptiste Herry, Jean-Claude Fonkenel, Denis Tisseraud

Durée du spectacle : 1h30

Coproduction : La Mouline, Quai n°5, le Théâtre de Poitiers, Avec le soutien de la DRAC Poitou-Charentes, du Conseil Régional Poitou-Charentes, des Conseils Généraux des Deux-Sèvres et de la Vienne et de l’ADAMI La Mouline est soutenue par Le Ministère de la Culture/Drac Poitou-Charentes,  le Conseil Régional Poitou-Charentes et le Conseil Général des Deux-Sèvres

Dresser le portrait d’une petite commune de France, c’est un jeu d’enfant, n’est ce pas. Ne suffit-il pas d’installer sur une nappe, l’église, la place de la mairie, les boutiques des artisans et des commerçants, le cabinet du docteur et du dentiste etc., et puis d’ouvrir toutes les portes en laissant parler les habitants.

Vous n’y songez pas ! Chaque ville, chaque village, chaque hameau disposent d’une carte d’identité. Aucune commune ne ressemble à une autre mais toutes n’ont pas la chance d’avoir un portraitiste éclairé qui puisse les mettre en valeur.

Grâce à ce formidable conteur qu’est Jean-Pierre BODIN, Chauvigny est en passe devenir aussi célèbre que Tarascon . Il ne faut pas être sorcier pour décrire par le menu une petite commune de France mais mieux vaut avoir la plume chevauchante, curieuse et aiguisée comme celle d’un détective à la recherche des indices les plus inouïs, tel un Simenon en cavale.

Pour dénicher tous les mystères croustillants et les anecdotes les plus cocasses qui se cachent derrière les bonnes figures du boulanger, du dentiste, du boucher etc. , il suffit de faire partie de l’harmonie municipale de la ville, véritable institution qui permet à tous ses volontaires d’exercer leurs talents musicaux. En effet, pas de 11 Novembre, pas de fête aux flambeaux, pas de 14 Juillet sans la présence de cette harmonie qui répète toute l’année les partitions de la Marseillaise et du chant des partisans.

Véritable voyage en terre inconnue car ce n’est pas si souvent que les facettes de ces gens ordinaires que nous sommes tous dans la vie, révèlent au détour d’un regard plutôt tendre et parfois ironique, leurs curiosités, leurs tics, leurs bizarreries, leurs originalités.

Jean-Pierre BODIN et François CHATTOT, son complice, n’entendent pas faire de la caricature ni de la littérature. Leur parti pris, c’est de composer des sortes de portraits qui échappent à la règle, tout simplement parce qu’ils ont le sentiment que leurs protagonistes, trop vivants, ne méritent pas d’être figés dans un album de photos ou de faire seulement figure de bêtes curieuses dans un documentaire. Cela dit, si l’on rêve que dans la littérature, il y a le mot terre, nous pouvons dire que l’écriture du conteur se confond avec tous ces chemins de terre qu’il faut traverser pour aller à la rencontre des habitants de Chauvigny.

La randonnée dure un heure trente mais nous ne voyons pas passer le temps car le guide a parsemé la route de multiples surprises dont la dernière, dont nous ne dirons, mot est particulièrement réjouissante.

La grande table autour de laquelle s’affaire le conteur est conviviale à souhait et nous n’avons guère de mal à imaginer qu’elle était occupée tantôt par toute l’équipe de l’harmonie partie en vadrouille. Suspense !

Seul en scène, Jean-Pierre BODIN est un conteur plein de malices qui vit tout ce qu’il raconte, un peu comme s’il se roulait dans la terre de son enfance.

Avec lui, nous pouvons nous réjouir de nos ongles tout noirs d’avoir trempé dans cette terre, qu’elle vienne de Chauvigny ou d’ailleurs, c’est aussi la nôtre !

Paris, le 7 Juin 2015                  Evelyne Trân

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s