AL-ZÎR HAMLET d’après Hamlet de Shakespeare et Al-Zîr Salem d’A. Farrag au THEATRE DE BELLEVILLE – 94 rue du faubourg du Temple 75011 PARIS

 DU 4 FéVRIER AU 10 AVRIL  du mer. au sam. à 19H15, mar. à 21H15, dim. à 15H Relâches les 10, 14, 24, 25 et 31 mars

ALZIR

PS :  Fida MOHISSEN était invité à l’émission  « DEUX SOUS DE SCENE »sur Radio Libertaire, le Samedi 28 Mars 2015 (en 1ère partie et en podcast sur le site de Grille des émissions de Radio libertaire).

Texte et mise en scène Ramzi Choukair Assistante à la mise en scène Amandine du Rivau

Avec William Mesguich, Fida Mohissen et Orianne Moretti (chant)

Musique Fawaz Baker

Lumière et scénographie Ramzi Choukair

Costumes Martine Ciota  Fabrication des marionnettes Nour Jlassi

 Qu’y a-t-il de commun entre ZIR Salem, héros légendaire du Moyen Age arabe et Hamlet de Shakespeare ? L’esprit de vengeance qui mène au crime et à la  guerre. A travers sa pièce AL-ZIR HAMLET, Ramzi CHOUKAIR, auteur franco-syrien part à la trace de deux figures mythiques pour tenter à travers leurs récits de dégager leurs figures humaines.

 Les mythes, les grandes épopées de guerre, l’Odyssée, l’Enéide par exemple, en dépit de leur caractère universel, ne sont-ils pas des moyens de se voiler la face et d’ignorer la responsabilité humaine.

Plutôt que d’opposer les deux foyers de culture, orientale et occidentale, Ramzi CHOUKAIR entend les rapprocher  par les voix de deux personnages, qui en confrontant leurs propres expériences, au-delà de leurs empreintes, leurs croyances, se rejoignent. Tous deux se sont impliqués dans des crimes de sang, Hamlet en vengeant son père, Al-Zir en vengeant la mort de son frère Kulayb.

 La confrontation ne peut pas être réaliste, elle reste sur le plan de l’imaginaire. Mais cet imaginaire est riche d’émotions, il n’est pas figé, il réveille les inconscients aussi bien d’Hamlet que d’Al-Zir, bouscule leurs postures. Il désoriente. Est-ce à dire qu’un occidental fait un pas de côté dès lors qu’il parle de l’orient ?

 Al-Zir conte son histoire à l’aide de poupées marionnettes, utilisant le mode de récit du syiar tandis qu’Hamlet reste théâtralement Hamlet, seul en scène.

 Chacun joue pour l’autre dans un chassé-croisé de propositions qui s’épaulent, laissant circuler leurs sentiments et aussi leur perplexité.

 L’émotion est tangible durant tout le spectacle. Les voix des deux interprètes, étrangères, se répondent. Ce qui n’aurait pu être que le fruit d’une idée artificielle, la rencontre entre deux héros mythiques, devient grâce à l’enjeu que leur donne Ramzi CHOUKAIR, celui de témoigner de leurs destins brisés, quelque chose d’aussi simple qu’une rencontre humaine.

 Hamlet est un anti-héros, face à la superbe d’Al-Zir. Une troisième figure, celle d’une chanteuse, interprétée par Orianne MORETTI  extériorise musicalement leurs conflits.

 Une sorte de long poème partagé aux confins de l’orient et de l’occident, aux confins aussi de consciences meurtries qui d’une seule voix devraient travailler pour la paix, un meilleur monde. Sur quelles valeurs repose le souci de la vie humaine, sinon celle du respect et de l’ouverture à l’autre ? Vœu pieux, éculé, naïf ?

C’est une belle idée de Ramzi CHOUKAIR, de faire descendre de leur piédestal de héros, Hamlet et Al-Zir ! Leurs corps gisant à plat sur des insignifiantes petites estrades en bois, ont la même allure, et disent la même chose « Qu’ai-je donc fait de mon seul territoire, ma conscience, ma peau, ma vie ? »

 La réflexion, l’imagination, sont sollicitées très simplement durant tout le spectacle. Entre les deux interprètes William MESGUISH et Fida MOHISSEN, l’émotion circule comme sur une même partition à fleur de corps.

 Oui, trempé corps et âme, voilà un spectacle sensible ! Découvrir l’art populaire du syiar à travers des marionnettes et revoir Hamlet, c’est beaucoup dans une seule soirée, c’est en tout cas un joli éblouissement !

 Paris, le 14 Mars 2015      Evelyne Trân

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s