« A quoi sert le théâtre ? » Edito d’André BENEDETTO pour la Rue des Poètes

  Je n’ai jamais eu envie de m’exhiber où  que  ce soit, ni même de me faire remarquer de quelque manière que ce soit. Je souhaite passer inaperçu, ne pas attirer l’attention et ne jamais faire aucun mal.

 Je suis prêt cependant à monter chaque soir sur une scène pour m’exprimer en pleine lumière devant un public et jouer. Je fais même tout ce que je peux pour cela. Il me semble que (malgré tout) c’est bon pour ma santé et il me semble aussi que j’ai quelque chose de très intéressant à dire et à montrer à mes congénères.

 Quoi exactement je dis et je montre, je ne le sais pas bien et ne peux guère l’expliquer. Ça me parait être d’une absolue nécessité. Si nécessaire même qu’il se trouve toujours au moins quelques personnes pour venir me voir et m’écouter.

 Elles m’assistent en quelque sorte et alors le théâtre a lieu. Après quoi, soit dit en passant, mes chers amis, il vaut mieux ne pas trop s’attarder à manger et à boire.

 Ces personnes qui viennent savent peut-être mieux que moi à quoi sert et à quoi leur sert le théâtre. De même que la lumière leur donne une ombre et que le miroir leur donne un reflet, de même le théâtre leur donne un double et même plusieurs : le petit bonhomme dedans qui crie au secours, et toute une foule de sosies bien différents les uns des autres.

 Ce reflet, cette ombre, ces doubles qui bougent et se modifient sans cesse fournissent à ces gens des indications précieuses sur leur corps, sur leur situation dans l’espace et dans le temps, sur leur apparence, leurs airs, leurs gestes, leurs pensées secrètes, leurs sentiments cachés…

 Elles savent ainsi beaucoup mieux où elles sont, qui elles sont, d’où elles viennent et même où elles vont ! Elles ont du moins l’impression de le savoir intensément un bref instant.

 Plus la tempête est grande sur la scène, plus le héros est malmené, et plus il sert de phare pour faire le point à tous ces immobiles dans le silence de la salle, très agités à l’intérieur d’eux-mêmes et très désemparés.

 Le théâtre ça les apaise, ça les soulage et ça les éclaire dedans. On peut alors penser qu’ils deviennent un peu meilleurs tous ensemble.

 André BENEDETTO Théâtre des Carmes Avignon   

 Article paru dans Rue des Poètes en Mai 2000

 

Un commentaire sur “« A quoi sert le théâtre ? » Edito d’André BENEDETTO pour la Rue des Poètes

  1. Pourquoi on va au theatre, au cinema ? pourquoi on lit des livres ? pour ma part, c’est pour m’evader.. D’abord m’evader. C’est presque comme dans le reve. Je m’immisce dans une histoire, des personnages, un personnage, je suis curieuse, je me mets a sa place. Je m’oublie completement. Forcement le texte ou le personnage va me faire me poser des questions, ou me faire rire, ou me faire pleurer.
    Mais de toute maniere, je vais aller en dehors de moi meme pour un ailleurs. Et comme j’aime tellement voyager ! de toutes les manieres possibles …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s