MASTERKLASS de Pierre Byland à l’Epée de Bois dans le cadre du Festival « Le clown fait le Byland »

Théâtre de l’Epée de Bois
La Cartoucherie
Route du Champs de Manoeuvre

75012 Paris  Tél. 01.48.08.39.74

Salle en pierre du 6 Octobre au 13 Novembre 2011 Du Mardi au Samedi 21 H et Dimanche 18 H

 Artistes : Pierre Byland, Mareike Schnitker, Dante Carbini, Giovanni Foresti, Carmen Götz, Gerardo Mele, Paola Omodeo Zorini, Manuel Rytz, Kate Hannah Weinrieb.
Metteur en scène : Pierre Byland Assistante à la mise en scène Mareike Schnitker, Scénographie Erhard Stieffel, Cordination musicale : Manuel Ritz

Dans le cadre du Festival LE CLOWN FAIT LE BYLAND du 6 Octobre au 27 Novembre 2011 du mardi au samedi 2 spectacles 19 H et 21 H.  Dimanche 2 spectacles 17 H et 19 H

 Comment nous les humains, nous débrouillons nous pour avoir l’air parfois si ridicules ? Est-ce à cause d’une de nos molécules cérébrales, victime d’une insolation pendant l’ère préhistorique   que prenant conscience de notre indomptable résistance au feu du miroir et surtout de notre supériorité par rapport à notre cousin le singe, nous sommes auréolés d’une vanité indécrottable qui finit par tenir lieu à l’homo sapiens d’instinct de conservation, d’assurance dans un monde dont il serait le seul dominant.

 Existentiellement vôtre, le clown exprime cette dérive, cette rupture mal consommée, entre l’homme et le singe, celui à qui il manque un  grain dans un monde normalisé, qui n’entend pas ce qui lui est dit mais reste toujours étonné par ce qu’il découvre.

 Le clown n’est pas seulement un animal de cirque destiné à amuser les spectateurs. Les savants commencent à s’intéresser à cette espèce d’humain (l’homo stupidens)  qui parait impossible à domestiquer par nature, son essence étant probablement animale et son allure humaine juste un mauvais papier collé entre l’homme et le singe.

 Dans cette masterklass où un prétendu chef « petit con » organise un concours de clowns, l’expérience est manifeste. Qu’ils soient affublés de moustaches ou de chapeaux de maternelle, ou qu’ils acceptent de se dépouiller sous l’œil averti de leur maître, de leurs apparats clownesques, ils restent clowns. Pleins de bonne volonté, ils ne demandent qu’à obéir, croire ce qu’on leur demande de faire mais ils ne comprennent  rien, puisque ce que leur dicte leur chef n’a pas de sens et qu’il faut bien remplir le vide de leur état d’être : je joue, je ris, je chante, je m’étonne, je me dispute, je t’embrasse, je t’aime, je suis content.

 Pour vous donner conscience de votre valeur, dans cette parodie d’examens, de concours, de palmes, il convient d’avaler quelques couleuvres, d’être humilié par votre professeur «  au coin, au coin, vous qui riez … ». En guise d’enseignement, vous aurez réussi à comprendre que vous avez une chance sur deux, de retomber sur vos pattes, pile ou face comme une tartine beurrée.

Vous glisserez doucement de votre conscience de clown vers celle d’adulte avant d’être rattrapé et c’est salvateur par plus guignolesques que vous-même, quelques chants tyroliens pour une dernière messe en hommage au gagnant du concours qui après des efforts sur-clownesques pique du nez dans une appétissante  et mélancolique tarte à la crème.

 Etre ou ne pas être clown, tel est l’emblématique dilemme qui ressort  de cette manifestation prodigieuse. Planète de singes, planète de demeurés, parait quand même que ce sont des humains de divers pays,  ils sont huit, un prof, un surveillant, trois femmes et trois hommes, ils sont à l’école … L’enseignement c’est le nerf de la guerre. Je ne saurais trop conseiller les aspirants au trône du Clown d’aller assister à ce cours très, très instructif. Emmenez vos enfants, votre singe et votre poule, on ne sait jamais…

 

 

 

 

 

 

 

Au carnaval des animaux et des clowns en particulier, c’est toujours l’homme qui gagne, et c’est ainsi, depuis toujours, qu’il fait ses gammes en pleurant et en riant en même temps.

 Paris, le 16 Octobre 2011

Evelyne Trân

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s