Autour de la folie avec Arnaud Denis. Textes de Shakespeare, Lautréamont, Michaux, Flaubert…

Au Théâtre du Lucernaire

Du 27 Juillet au 16 Octobre 2011 à 20 Heures  

 Cultive-t-on la folie ou est-ce elle qui nous cultive ? Baudelaire ne faisait-il pas l’éloge du haschich, cette herbe aux pouvoirs hallucinatoires et Michaux n’a-t-il pas eu recours aux essences de certains champignons hallucinogènes. Dans le champ de la littérature, vous trouverez toutes sortes de fleurs, et suivant votre humeur, vous les jugerez subversives, venimeuses, malodorantes. Vous vous surprendrez même à parler avec elles car la solitude cette longue tige aimante vous rattache à la plus belle des folles,   la jolie narcisse, Ophélie ou Juliette ou Lady Macbeth. Mais on pourrait prétendre aussi qu’elle est saine, la folie, quand nous la regardons un peu de loin, que nous nous servons d’elle comme d’une ortie blanche pour nous fouetter le sang, opérer une saignée dans les alcôves de toutes ces humeurs que renferment nos corps.

C’est un fou anonyme qui parle :

 « Je ne comprends pas ce que vous dîtes ou bien je ne comprends pas le monde dans lequel je vis ou bien je le comprends si bien que vous ne pouvez pas comprendre. Dialogue de sourds entre vous et moi. Dire que je suis fou et pour quoi faire ? Pour être exhibé derrière les barreaux d’un asile ? Vous allez vous moquer de moi parce que je suis vraiment fou, je ne suis pas protégé. Je vis dans un monde de fous. Si je prends pour alibi, Shakespeare, Lautréamont, Baudelaire, Edgar Poe, Maupassant et même Francis Blanche, j’aurai dans ma sacoche une bible, une bible pour fous littéraires. Le spectacle ce sera eux, ce ne sera pas moi. Moi, je suis fou, on ne m’entend jamais, je suis anonyme, voyez-vous, derrière tous ceux qui portent un nom pour me camoufler. Vous l’avez compris, être fou, c’est ne pas être cohérent ni avec soi même ni avec les autres, oui voilà c’est cultiver l’incohérence sur un chemin sablé. Serais-je fou pour du beurre ? Allons donc, vous le savez bien, je puis bien être à la fois fou et raisonnable, pisser dans un chapeau, ou saluer avec le même chapeau. Je pourrais même être un mauvais fou, sans prétention  littéraire.

Que Lautréamont, Maupassant, ces bons fous parlent à ma place, qu’ils prêchent, qu’ils prêchent ! Quant à moi, je compte les grains de sable, les grains de folie, de la poudre aux yeux, ad vitam aeternam !

  Je me suis reconnu dans le spectacle d’Arnaud Denis. Mon Dieu que ces littérateurs sont bavards ! Je comprends maintenant pourquoi  Lautréamont est mort si jeune empoisonné par sa belle prose. Maupassant, à force de se guetter dans le miroir, a fini dans un asile. Moralité, pour vivre fou, faut pas le dire qu’on est fou. Parce qu’en réalité la folie, elle passe souvent inaperçue, non pas parce qu’elle est invisible mais parce qu’on peut très bien s’en passer. C’est de l’ortie blanche, vous dis-je, la folie, pour fouetter le sang  et Arnaud Denis l’exprime très bien, surtout quand il a les bras en croix et qu’il hurle ! Tout de même, j’attendais que le train déraille un peu. Mais c’est parce que je suis fou. Ces beaux rails de la littérature ne sont pas si souvent utilisés. Gageons qu’en termes ferroviaires, Arnaud Denis a le choix d’utiliser soit la Micheline, le TGV, le train Corail  ou le train de marchandise.

J’opte pour ce dernier et j’avoue avoir été fort secoué, quoique très serré entre Shakespeare et Lautréamont. Je n’ai repris souffle qu’à la fin, ouf ! A la faveur d’une chanson de Francis Blanche « Ca ne tourne pas rond ». J’ai rêvé d’être  heureux. A la prochaine, cher Arnaud Denis ! »   

  Pour un fou anonyme, Evelyne Trân

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s