Les 4 Barbu(es), LE PARI D’EN RIRE à la Divine comédie 2, rue Saulnier 75009 PARIS – Du 19 janvier au 8 mars (journée internationale des femmes) – Tous les dimanches à 15h30 et 20h00 –

BARBUES

L’équipe artistique 😐
Les 4 Barbu(e)s Danielle Bonito Sales (chant, jeu, flûte traversière),
Caroline Fay (chant, jeu, ukulélé), Dominique Glory (piano, jeu, chant),
Sabine Venaruzzo (chant, jeu, mélodica basse)
Arrangements et direction musicale Benjamin Laurent
Mise en scène Jean Jacques Minazio
Dramaturgie Marie-Hélène Clément
Direction des jeux et chorégraphies Olivier Debos
Création lumières et conduite son et lumières Raphaël Maulny
Costumes et accessoires Caroline Fay
Photographie Eric Clément-Demange
Administration Marion Llombart
Enregistrement | Spectacle entièrement déposé à la SACEM

Qui se souvient des Quatre Barbus, ce groupe vocal né dans les années 1939 ? Leur répertoire très vaste fait partie du patrimoine musical français. Nous leur devons notamment un disque de chansons anarchistes, un grand nombre de chansons paillardes et des adaptations de chansons de Francis Blanche et Pierre Dac.

Nous  avons été heureux de découvrir que 4 barbues femmes avaient décidé de mettre leurs pas dans la route tracée par ces artistes aux mines un peu patibulaires, en apportant  leur grain de sel, le meilleur sans doute celui de la folie. Mêmes déguisées avec des barbes fleuries, leur féminité explose et pendant tout le spectacle où elles chantent en solo, à tue-tête ou en chœur sous la férule d’une pianiste redoutable  et d’un metteur en scène avisé,  c’est un véritable bouquet de  fleurs vocales, un feu d’artifice  qui illumine la scène.

S’enchaînent de façon vertigineuse musiques et paroles de l’Ouverture du Barbier de Séville (Blanche, Dac, Rossini) , la Cantate des boîtes (Vian), La Pince à Linge (Blanche, Beethoven), l’Age de raison (Blanche)  Honneur aux Barbus, Chant d’Allégresse (Chopin, Dac) , Parti d’en Rire (Ravel, Blanche et Dac), la Chanson des compagnons (populaire), La Tyrolienne haineuse (Dac) , Le Rat (populaire), L’homme de Cro-Magnon (populaire), Le Cheval de corbillard (populaire) et autres surprises.

Voilà un spectacle hautement recommandable qui inspirera  les grands et petits pour le karaoké . En sortant du spectacle, nous avions encore l’air de la Danse macchab (Saint Saëns, Blanche) dans la tête.

Courez donc à la Divine comédie, vous aurez du soleil, plein les yeux, plein les oreilles, pour longtemps !

Le 17 Janvier 2020                 Evelyne Trân

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s