AN IRISH STORY UNE HISTOIRE IRLANDAISE – Au Théâtre de Belleville 94, rue du Faubourg du Temple 75011 PARIS – Du mercredi 3 avril au dimanche 30 juin 2019 – Du mercredi au samedi à 19h, le dimanche à 20h30 Relâches les 5, 17, 18, 19 avril et le 5 juin 2019 – Durée 1h25 –

De et avec Kelly Rivière
Collaboration artistique Jalie Barcilon, David Jungman, Suzanne Marrot, Sarah Siré
Collaboration artistique à la lumière et à la scénographie Anne Vaglio
Scénographie Grégoire Faucheux
Costumes Elisabeth Cerqueira
Administration et diffusion Histoire de… – Clémence Martens et Alice Pourcher –
alicepourcher@histoiredeprod.com
Production Théâtre de Belleville et Histoire de… en collaboration avec la Compagnie Innisfree
Soutiens Festival IF, Maison Maria Casarès, Château de Monthelon, Studio Thor (Bruxelles),
Samovar, Théâtre de la Girandole, SPEDIDAM, Fonds de soutien AFC, Groupe Leader Interim
et Fondation E.C.Art-POMARET

 

An irish story (une histoire irlandaise) par © David Jungman

 

 

A chacun son roman, son histoire familiale, la plupart endormis au pied d’un arbre. A vrai dire, c’est au moment où la vie se soulève que les adolescents croient pouvoir embrasser aussi bien une partie du passé que leur avenir, avec une magnifique inconscience.

 Souvenons de Rimbaud, dans une saison en enfer qui confessait :

« J’ai de mes ancêtres gaulois l’œil bleu blanc, la cervelle étroite, et la maladresse dans la lutte »

 Nous ne naissons pas de rien tout de même ! Dans cette autofiction sur la quête de ses origines, Kelly Rivière raconte comment une adolescente Kelly Ruisseau a laissé grandir en elle le fantasme d’un grand-père inconnu dont la disparition fait partie des non-dits familiaux.

 Un secret de famille, en quelque sorte, enflammant l’imagination de Kelly qui entreprend de faire parler sa mère, sa grand-mère d’origine irlandaise et la mènera en Irlande pour rencontrer sa famille de souche qui avant cette démarche n’avait jamais entendu parler d’elle.

 La grande mer de l’oubli a englouti le grand-père mais Kelly ne se résout pas à la résignation. Sa quête initiatique qui n’aboutira pas concrètement est bouleversante et rare.

 Tout se passe en définitive comme si Kelly voulait ressusciter ce grand-père, en recherchant ses traces dans la mémoire de ses proches.

 Kelly donne l’impression de battre contre des moulins à vent mais si le vent sème des illusions, il soulève aussi la poussière, il déterre des émotions inimaginables et lui apportera une ultime révélation, son grand père irlandais qui a migré en Angleterre pour échapper sans succès à la misère, a aimé d’un amour fou sa grand-mère Margaret, restée murée dans son silence.

 A partir du récit d’une histoire familiale en hommage à un authentique grand- père irlandais, Kelly Rivière rejoint l’universelle quête des origines quelles qu’elles soient.

 Kelly RIVIERE est une inoubliable conteuse, toute l’écume de la grande vague de l’oubli, elle la transcende en portant à la scène tous les personnages pittoresques de son roman familial avec des joyeux accents irlandais, une fraîcheur et un humour désarmants !  

 Paris, le 30 Avril 2019

 Evelyne Trân

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s