THE MASTER DE DAVID LESCOT – MISE EN SCENE DE JEAN-PIERRE BARO – DANS LE CADRE DU FESTIVAL ADO – SEMAINE EXTRA – DU 30 MARS AU 30 AVRIL au NEST THEATRE- CDN transfrontalier de THIONVILLE- GRAND EST –

 

 

festival ado

5e édition : Envers et avec tous

 

  • DISTRIBUTION ET PRODUCTION

texte David Lescot mise en scène Jean-Pierre Baro musique Loïc Leroux collaboration artistique et régie générale Franck Gazal avec Amine AdjinaRodolphe Blanchet

 

Le rap, manifestation artistique urbaine plutôt récente – il a pris naissance aux Etats Unis dans les années 70, dans les ghettos – volontiers subversive, véritable appel d’air de toutes les paroles de révoltés contre le racisme, la pauvreté, l’exclusion, insoumis et rebelles à toute forme d’autorité sinon celle de la création, pourrait-il devenir une matière intégrée aux programmes scolaires ?

 Il est comique et grinçant, ce face-à-face entre un professeur de rap et son élève, imaginé par David LESCOT dans un sketch ahurissant intitulé THE MASTER.

 Nous retiendrons de cet affrontement que le rap se vit plutôt qu’il ne s’enseigne ou que l’érudition d’un maître sur le sujet pèse bien moins que le ressenti de l’élève contraint de réagir et de remettre à sa place un maître impudemment autoritaire.

 Jusqu’à quel point sous couvert de l’autorité un maître peut-il se permettre d’humilier et rabaisser un élève coupable d’ignorance, de paresse, d’indifférence etc.

 Les élèves ont assisté incrédules et médusés au clash entre un des leurs, inconnu qui s’est assis comme les autres devant son pupitre affichant un visage fermé avant d’être interpellé par le maître décidé à lui tirer les vers du nez.

 Bénéficiant d’une complicité d’une enseignante, ledit prof de rap connait le nom des élèves qu’il désigne. L’assemblée n’a guère le temps de se demander d’où vient ce prof extravagant.

 Du théâtre, pensons-nous, c’est du théâtre qui frôle ou même bouscule la réalité, celle d’une classe prenant conscience de son rôle, de son implication, prise à témoin, d’un véritable clash entre un des leurs et celui qui joue le rôle de prof.

 Voilà une expérience étourdissante et ma foi instructive.La performance théâtrale des deux comédiens qui finissent par donner un aperçu de leurs talents de rappeurs est suivie d’un débat animé avec les élèves heureux de faire valoir leurs propres connaissances !

 Paris, le 21 Avril 2019

Evelyne Trân 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s