PATRICK ET SES FANTOMES – SPECTACLE MUSICAL AU CASINO DE PARIS – 16 RUE DE CLICHY 75009 PARIS – DU 17 AVRIL AU 23 MAI 2018 –

Avec

Patrick Poivre d’Arvor Patrick
Vincent BilodeauBach
André RobitailleMozart
Sylvain MasséBeethoven
Gilbert Lachance : Érik Satie

Equipe artistique :

Texte : Normand Chaurette
Mise en scène : Normand Chouinard
Direction Musicale : Jean-Pascal Hamelin
Idée originale : Jean-Claude Dumesnil
Production Octave Inc.

Voilà qui est amusant, nos oreilles viennent de siffler, à l’annonce d’une rencontre avec ces stars de la musique classique, Bach, Mozart, Beethoven, Satie.

Nous pensons aussitôt que c’est une occasion unique de les approcher théâtralement et musicalement puisque, avouons-le, notre culture musicale laisse à désirer,

 Il n’est pas besoin d’être musicien soi-même pour s’éprouver ému tout simplement par quelques airs du patrimoine musical.

 Normand CHAURETTE, l’auteur du spectacle, l’a bien compris qui orchestre avec humour l’imaginaire du public.

 Autant en emporte la musique ! Que Bach, Mozart, Beethoven, Satie puissent se rejoindre, juste au niveau d de l’oreille, en ripostant contre l’infamante contrainte temporelle.

 Et pas seulement, nous assistons à des joutes musicales, fiévreuses qui nous éclairent sur la différence des tempéraments des uns et des autres. Mais tous s’admirent, se recherchent, se guettent.

 Du coq à l’âme musicale et oui ! L’orchestre mené par Jean-Pascal HAMELIN obéit à la baguette aux exhortations parfois contraires des quatre personnages.

 Sobrement, Patrick Poivre d’Arvor incarne l’hôte bienveillant qui a charge de tempérer l’atmosphère en pleine ébullition musicale.

 Les quatre stars qui ne se sont jamais rencontré de leur vivant, sont manifestement heureux ou curieux de se découvrir. Leurs échanges sont souvent cocasses et épidermiques.

 Qui a dit que la musique classique était parfois ennuyeuse. Les quatre comédiens trépidants, venus du Québec, qui incarnent Bach, Mozart, Beethoven, Satie, se font fort de faire mentir une telle assertion. Les réminiscences musicales s’emballent … Qui donc a écrit cette mélodie, cette symphonie, cette cantate ? Un effluve d’airs connus joue à cache-cache avec notre mémoire.

 A tous points de vue voilà un spectacle attrayant capable de réconcilier avec la musique classique, les plus récalcitrants. Non, ces stars ne sont pas des fantômes, elles débordent de vie dans cette joyeuse aventure musico-théâtrale.

 Qui a rêvé de voir Beethoven et Éric Satie jouer à quatre mains du piano ! il faut le voir pour le croire.

 Vraiment un spectacle tout public qui donne une pêche musicale à toute épreuve !

 Paris, le 26 Avril 2018

 Evelyne Trân

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s