LE BOURGEOIS GENTILHOMME AU THEATRE MICHEL – 38 Rue des Mathurins 75008 PARIS – Locations 01.42.65.35.02 –

LE BOURGEOIS GENTILHOMMEProducteur : Le Grenier de Babouchka    Auteur : Molière

Attachée presse : Valérie Gérard,   Tourneur: Charlotte Matzneff

Mise en scène : Jean-Philippe Daguerre, Assistant(e) mise en scène : Olivier Girard
Adaptateur : Jean-Philippe Daguerre

Distribution:   Didier LAFAYE, Bruno DEGRINES, Yves ROUX, Olivier GIRARD,

Jonathan PINTO-ROCHA, David SLOVO, Stéphanie WURTZ, Barbara LAMBALLAIS
Mariejo BUFFON,  Séverine DELBOSSE.

14 avril à 14h15, 19 avril à 16h,  21 avril à 16h, 25 avril à 16h, 26 avril à 16h, 27 avril à 16h

28 avril à 16h, 29 avril à 16h, 1er mai à 14h.

Molière est peut-être bien l’ancêtre des Guignols de l’info, des caricaturistes de notre époque. Évidemment, il ne pouvait se permettre de tourner en dérision les puissants et notamment le Roi Louis XIV mais il avait le choix pour exprimer sa verve satirique.

Après s’être moqué des femmes savantes, des dévots, des médecins, il choisit de s’attaquer aux bourgeois. Sous le règne de Louis XIV, la bourgeoisie était en plein essor. Molière lui-même est issu de la bourgeoisie.

Mais cette bourgeoisie n’était qu’au 3ème rang de l’édifice social, le premier étant tenu par le clergé et le 2ème par la noblesse.

Le bourgeois gentilhomme dont se moque férocement Molière a un véritable complexe de classe. Parce qu’il est riche, il se croit tout permis, notamment d’acquérir des titres de noblesse qui s’achetaient effectivement.

Le bourgeois que nous peint Molière est ridicule à souhait mais pourtant touchant. Son désir de s’élever grâce à la connaissance, la pratique des sciences, des armes et des arts, est d’autant plus saisissant que Monsieur JOURDAIN est un homme d’âge mûr. Est-ce donc ce fameux démon de midi qui vient le frapper à la cinquantaine.

Véritables morceaux d’anthologie que ces leçons délivrées par les maîtres de musique, de danse, d’armes et de philosophie. Séverine DELBOSSE qui interprète à la fois Doriméne, la marquise et le maître de philosophie est irrésistible.

Sous la houlette de Jean-Philippe DAGUERRE, voici un bourgeois gentilhomme toujours aussi culotté. Didier LAFAYE est merveilleux dans ce rôle de Monsieur JOURDAIN qui tourne en bourrique sa famille avec ses chimères.

Le comique des situations atteint tous les personnages vêtus de façon colorée et parfois extravagante. A noter la présence du maître tailleur remarquablement interprété par Olivier GIRARD avec ses airs de couturier contemporain célèbre.

Au demeurant toute la distribution servie par des comédiens également musiciens est excellente.

Rappelons que le Bourgeois gentilhomme fut représenté pour la première fois devant le Roi Louis XIV et sa cour. Au théâtre Michel, c’est le public qui est roi, heureux de se divertir de bon cœur en famille, de façon jubilatoire.

Paris, le 28 Mars 2016                             Évelyne Trân

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s