GARDE ALTERNEE au THEATRE DES MATHURINS – 36, rue des Mathurins 75008 PARIS – Le vendredi et le samedi à 19h00 – Le dimanche et le lundi à 21h00 (matinée le dimanche à 16h30) –

GARDE ALTERNEE

Avec : Patrick POIVRE D’ARVOR

Alexandra KAZAN, David BRECOURT

Alexandra SARRAMONA, Camille AGUILAR et Mathias HUGUENOT

Une comédie de Edwige ANTIER et Louis-Michel COLLA

 

La célèbre pédiatre Edwige ANTIER et Louis-Michel COLLA, auteur à succès de « L’Arbre de Joie » et « Bonté Divine » ont eu la bonne idée d’aborder cette question épineuse de la garde alternée qui concerne grand nombre de Français par le truchement de la comédie.

 Bien évidemment, il ne s’agit pas de faire une thèse sur le sujet mais d’évoquer  les situations les plus représentatives rencontrées par la pédiatre avec un souci de dédramatisation.

 Certaines scènes sont tellement survoltées que nous pourrions nous croire dans du Feydeau.

Le professeur émérite interprété par Patrick POIVRE D’ARVOR particulièrement bousculé par ses patients, reste néanmoins d’un sang-froid exemplaire.

Patrick POIVRE D’ARVOR est  tout à fait crédible dans ce rôle de psychanalyste. A vrai dire, y a t-il une si grande distance entre un journaliste et un psychanalyste, dans le travail d’interview des personnes humaines.

 Alexandra KAZAN élégante et fine campe avec beaucoup de charme, l’ex du professeur. C’est la note gaie de ce spectacle.

Pour ce qui est de la note drolatique, la note boulevard, nous sommes servis par la pétulance d’Alexandra SARRAMONA qui interprète avec flamme la mère extravertie.

David BRECOURT compose avec brio un père stressé, nerveux qui doit lutter pour faire admettre la légitimité de sa demande de garde alternée, en dépit de ses gros problèmes relationnels avec son fils.

 Quant à Mathias HUGUENOT qui interprète l’ado rebelle, il est à la fois très drôle et émouvant. Camille AGUILAR joue sa petite amie de façon très piquante.

La comédie l’emporte sur la gravité. C’est devenu un état de fait, après un divorce, la garde alternée concerne un enfant sur cinq. Il est inutile d’assombrir le tableau pour prendre en compte une réalité  parfois fort bien vécue par les intéressés, les enfants.

Bénéficiant d’une excellente distribution, la pièce se révèle divertissante tout en étant instructive. Les rapports entre le psychanalyste et l’adolescent  sont particulièrement intéressants. La mise en scène de de scène  Hervé VANDER MEULEN est enlevée. Il y a une belle complicité de tous les comédiens  qui  suscite  l’empathie du public pour cette Garde alternée, ma foi, très récréative.

Paris, le 9 Mars 2016                                        Evelyne Trân

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s