LA CHAISE D’IKIOU. Oh tableau, Mademoiselle !

Je viens de découvrir une reine dans l’univers pictural d’IKIOU, une chaise blanche et grise.

 Comment s’est-elle échappée des derniers tableaux d’IKIOU où l’œil la cueille comme un fragile mais expressif coquelicot ? Elle est  tout simplement le fruit de plusieurs chaises et  de plusieurs arbres couvés depuis très longtemps par IKIOU.

Elle flotte enveloppée de son mystère propre, svelte et aussi gracieuse qu’une chèvre. En un mot, il s’agit d’une chaise vivante,   accompagnée d’un jeune frère, un tabouret qui n’ose lui faire de l’ombre.

Elle rassemble par sa présence toutes les fourmis que doivent avoir les arbres avant parfois de devenir des chaises, mais surtout elle contient tous les rires  des enfants qui ont sauté dessus et bien des souvenirs cocasses concernant les fesses des humains qui l’ont essuyée.

L’ARBRE AUX CHAISES

Chaise qui a tant de choses à dire qu’elle draine dans l’invisible son émouvante fonction, permettre le repos aux hommes et femmes qui assistent à la naissance d’un arbre et pourquoi pas celui qu’IKIOU est en train de peindre dans son sillage.

Cette chaise règne en ce moment  au Café-Restaurant  Coréen « Bons moments » (116, rue Sadi Carnot 93170 BAGNOLET, Tél. 01.71.86.91.41)  où elle est exposée en compagnie d’autres tableaux. C’est une Joconde !!!

 Paris, le 1er Janvier 2013                   Evelyne Trân

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s