ZAKOUSKI OU LA VIE JOYEUSE d’après des récits de Mikhaïl ZOCHTCHENKO au Théâtre de l’Opprimé

Mise en scène de Serge PONCELET
• Distribution : . Avec Marie Duverger, Olga Sokolow, Stéphane Alberici, Éric Prigent Programmation : Mercredi, jeudi, vendredi, samedi : 20h30. Dimanche : 17h.
• Tarifs : Place 16€, Tarif réduit 12€, GP : 10€
• Adresse : 78 rue du Charolais 75012 Paris 12e Métro : Montgallet (8)
• Réservation : 01.43.40.44.44
• Du 8 Février au 4 Mars 2012 Du mardi au samedi à 21 H 30, le dimanche à 15 H

NB : Monsieur Serge PONCELET et Monsieur Eric Prigent étaient les invités de l’émission « Deux sous de scène « , samedi 18 Février 2012, que vous pouvez écouter ou télécharger pendant une semaine (Grille des émissions de Radio Libertaire 89.4).

Elle est assez insolite la nouvelle création du Théâtre YUNQUE : Zakouski ou la vie joyeuse. D’une part, elle apporte sur un plateau, celui du Théâtre de l’Opprimé, un auteur méconnu, Mikhaïl ZOCHTCHENKO. D’autre part, elle défie les règles classiques d’unités de lieu, d’espace et de temps pour faire exploser sur scène pas moins de 18 personnages qui s’enchainent les uns aux autres comme par magie pour offrir aux spectateurs une sorte de kaléidoscope des années vingt en URSS., issu de la boite de pandore de l’auteur.

ZOCHTCHENKO s’était rendu célèbre en écrivant des nouvelles satiriques : les bains, l’aristocrate. Le spectacle est adapté et inspiré notamment d’un de ses principaux recueils « Contes de la vie tous les jours » par Eric Prigent, également interprète.

Au prime abord, il faut le reconnaitre, les apparitions inopinées des acteurs comme des flashes sur la rétine peuvent déstabiliser les spectateurs. Ceci dit quoique souvent masqués, les personnages ne sont pas des pantins. Nous avons parfois l’impression d’assister à des reportages sur leur vie un peu comme au cinéma avec pour références certains films de Chaplin ou de Buster Keaton.

C’est la perspective de la touche, un zeste comique, qui s’épanouit en aquarelle, sans forcer le trait. Du théâtre suggestif, pour une succession de tableaux extrêmement vivants qui oscillent entre légèreté et gravité, où il ne faut surtout pas enfoncer le doigt, pour ne pas rompre le charme qui se dégage des anecdotes, nous familiarisant au fur et à mesure avec le regard à la fois pétillant et tendre de l’auteur .

Partitions joyeuses dans la mesure où le conteur laisse la porte ouverte à ces personnages en s’abstenant de tout commentaire. C’est l’enfance du regard qui prime où tout découle des figures, des visages. Certains enfants devenus adultes se souviendront avec amusement qu’autrefois ils prenaient pour des monstres aussi bien leurs parents que leurs instituteurs et qu’ils les confondaient volontiers avec les grosses têtes du carnaval.

Ce spectacle est donc tout d’abord un régal pour les yeux quand les visages nus jouent aussi bien masqués. Restituer le fabuleux qui suinte de la comédie des mœurs, c’est un coup de pied au derrière à toutes nos prétentions.
ZOCHTCHENKO, dit-on souffrait de neurasthénie. Curieusement dans ce spectacle, la mélancolie on la ressent comme une couleur capable de rendre humaines les situations les plus grotesques, Cette couleur, cette gaze fine, éclaire la dynamique de la mise en scène.

Quatre comédiens pour 18 personnages (ouvrier, milicien, balayeuse, popesse .. .) et 23 tableaux (tramway, église, cinéma, tribunal…), qui s’animent aux fenêtres d’un castelet ambulant au théâtre de la vie, c’est une prouesse digne d’être saluée. Zakouski signifie « petits fours ». Gageons que ce spectacle mis en scène avec bonheur et simplicité par Serge PONCELET, ne fera pas un four et sera apprécié aussi bien par les mômes que par des adultes touchés d’être dragués par un peintre aux couleurs chaudes et tendres, Mikhaïl ZOCHTCHENKO car se diluent dans l’‘œil, pour notre plus grand plaisir, des parfums de CHAGALL, SOUTINE ou du DOUANIER ROUSSEAU.

le 12 Février 2012

Evelyne Trân

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s