LA CONFERENCE avec EMMA LA CLOWN et CATHERINE DOLTO A L’EUROPEEN – 5, rue Biot 75017 PARIS

Le 19 Février à  17 H 30 et 20 Février à 20 H 30, le 11 Mars à 17 H 30, le 12 Mars à 20 H 30    

Informations – Billetterie :
Tél : 01 43 87 97 13

Avez-vous jamais songé à vous mettre dans la peau d’un clown, en entrant dans le cabinet d’un toubib ? Sûrement pas, par contre vous avez entendu parler de clowns qui rendent visite aux enfants malades hospitalisés.

Catherine Dolto,  auteur du livre « Rire, guérir, des clowns qui guérissent » est haptothérapeute ou haptopsychothérapeute. Elle pratique l’haptonomie qui fait appel au sens du toucher, pour communiquer avec le fœtus en palpant le ventre de la mère. C’est une préparation à l’accouchement, à la venue au monde d’un inconnu ou d’un méconnu, ce cher fœtus, dans notre territoire.

C’est une pratique récente, embryonnaire, enfin elle porte un nom mais elle devait déjà être utilisée par nos ancêtres, instinctivement. Les animaux aussi savent s’occuper de leurs nouveaux nés et entretiennent, pourquoi pas,  des relations privilégiées avec leur progéniture. Mais que vient faire le clown dans ce programme. Eh bien, le clown c’est celui qui met son bonnet d’âne à notre place, celle de l’ignorance. Sans cette espèce d’auréole d’inconscience qui nous dépasse, nous serions souvent en train de nous dire, que nous agissons mal, que nous vivons dans une mauvaise société et surtout que nous sommes très mal équipés pour accueillir des nouveaux nés.

 Catherine Dolto fait office de la gentille thérapeute dans un monde où la gentillesse, ma foi, serait plutôt synonyme de berlue. Vas y que je te pousse ou vas y que je te caresse dans le sens du poil ?  Emma la clown face à la gentille Catherine qui ne bronche jamais, est fagotée comme une vilaine sorcière. .Elle est moche et pas tellement sympathique. Elle est grossière pour mieux sans doute faire entendre notre mauvaise volonté, notre jubilatoire rouspétance, nos « hallu » . C’est son ressort drolatique, c’est le nôtre. Emma c’est la sale gosse pleine de vitalité qui rit aux éclats en se grimant dans le miroir, qui tire la langue et fait les cornes et que tente d’assagir la douce et maternelle Catherine.

 Le péché mignon de Catherine c’est son amour des enfants, alors elle ne peut s’empêcher de voir en Emma, une enfant  clown qui a son rôle dans notre société, celui de faire rire.

 A vrai dire Emma la clown et Catherine la pédiatre n’étaient pas forcément faites pour se rencontrer. Leur réunion sur une scène de théâtre, c’est un numéro de cirque où les mots tiennent lieu d’échafaudage ou de balles de tennis que se renvoient deux prêtresses qui ne parlent pas la même langue. Il y a du funambulisme dans leur démarche. Et puis l’on se prend à rêver que Catherine et Emma vont accoucher ensemble d’un enfant, un extra-terrestre qui montera à son tour sur la scène. Ca va brailler !

 En attendant ce futur enfant, tout attendris, les spectateurs rient de bon cœur dans la salle.

 Paris, le 28 Janvier 2012

 Evelyne Trân

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s