L’arbre poète

Avez-vous déjà vu un arbre marcher dans la rue ? C’est un arbre qui rêve, voyez-vous et qui a pris l’habit d’un homme mais il ne faut pas s’attarder aux apparences. Après tout un homme peut bien se cacher dans un arbre et réciproquement un arbre se prendre pour un homme.

 Ah j’ai vu ça, l’autre jour, quand j’attendais le bus. J’ai vu un arbre traverser la route. Je lui ai crié :

– « Attention, attention, tu vas te faire écraser par une voiture.

 – Et pour qui me prends tu, m’a répondu l’arbre, je suis un poème. Où as-tu vu que les voitures écrasent les poèmes !

J’ai soupiré et j’ai dit :

–  Elles écrasent bien les pigeons, ah Monsieur l’arbre, vous trichez, la vie n’est pas si drôle que ça.

Alors l’arbre m’a répondu :

– Je fais ce que je veux et je vois des choses que tu ne voies pas. C’est point d’arrêt sur une image que celle d’un oiseau mort. C’est moche. Mais toi et moi nous savons bien que s’il n’y avait plus d’oiseaux qui chantent, nous serions bien handicapés. Ah tous les chants des oiseaux morts disait Francis Blanche, grâce à eux, je traverse la route.

– Où vas-tu ?

– Simplement ramasser un poème tombé dans la rigole. Je le lirai demain dans un de tes songes »

 Evelyne Trân

 

 

Un commentaire sur “L’arbre poète

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s