DUO MUSICAL TIM LASER ET MICHEL SEULS – Poème dédié au musicien et poète Tim LASER ( 1960 – 2018)

DUO MUSICAL TIM LASER ET MICHEL SEULS

 

LA MUSIQUE PARLE

L’esprit qui me tendra la main m’entraînera vers un jardin secret et nu, je serai submergée de rêves. Je leur donnerai un visage, un corps, un nom, je ne les nommerai qu’au fond de mon cœur, je l’ai toujours su même une pierre pense.

Quelqu’un me traversera, traversera mon corps diurne et nocturne. Qui suis-je demanderai je et une voix me répondra : l’eau que je suis en train de boire, un rêve, personne en particulier.  Ecoute cette femme qui réclame de l’amour, écoute cet homme qui se plaint. N’as-tu donc pas choisi ceux que tu voulais reconnaître ? Si tu recherches la lumière, tu trouveras la lumière, si tu recherches l’ombre, tu la trouveras.  

 Ici, tu pleures contre le rebord d‘une fenêtre. Tu te répands en lamentations doutant de ta propre existence, te reprochant de n’avoir pas suffisamment aimé, d’avoir laissé partir ceux que tu aimais. Tu pleures en vain.

 Suis donc les chemins de l’invisible nuit. Ils s‘adressent à un mort, pourquoi, comment ? C’est donc qu’il est quelque part ce mort. Il s’exprime à travers le visage triste de son ami, il est là parmi les musiciens qui jouent pour lui. Il est là bien sûr pour tous ses amis;  Il n’a pas besoin de se montrer pour être, Tim LASER !

 Paris, le 24 Octobre 2018

 Evelyne Trân

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s