ROMANZO TEATRALE IN 8 PUNTATE – I TRE MOSCHETTIERI quando il teatro diventa uno sceneggiato in 8 puntate con 30 attori, 8 registi e 5 drammaturghi – IV PUNTATA – EPISODIO IV – di Ettore Capriolo / regia Myriam Tanant – Dal 17 al 23 marzo – TEATRO ASTRA – TURINO –

 

téléchargement

Les Trois Mousquetaires quand le théâtre devient un feuilleton télévisé en 8 épisodes avec 30 acteurs, 8 metteurs en scène et 5 dramaturges.

VIDEO & TRAILER

BACKSTAGE SCHERMA https://www.youtube.com/watch?v=L21vGaNeZPk

DICHIARAZIONI PROIETTI https://www.youtube.com/watch?v=mN0z1dOk-AM

TRAILER https://www.youtube.com/watch?v=wbyVO0haW-M

Interview expresse Beppe NAVELLO

Di Alexandre Dumas    testo Ettore Capriolo

TROIS MOUSQUETAIRES

coordinamento drammaturgico Andrea Borini   regia Myriam Tanant

regista assistente Lia Tomatis

con Luca Terracciano, Alberto Onofrietti, Diego Casalis, Matteo Romoli, Maria Alberta Navello, Sergio Troiano, Daria Pascal Attolini, Alessandro Meringolo, Stefano Moretti, Gianluigi Pizzetti, Marcella Favilla, Antonio Sarasso, Fabrizio Martorelli, Vincenzo paterna, Domenico Macrì, Matteo Anselmi, Giacomo Mattia, Andrea Romero, Francesco Gargiulo, Maria Josè Revert, Michela Di Martino, Valeria, Giuseppe Nitti, Riccardo De Leo, Bruno Pennasso, Michele Carli

scene e costumi Luigi Perego   con l’assistenza di Luca Filaci

musiche Germano Mazzocchetti   al piano Alessandro Panatteri

progetto luci Gigi Saccomandi     scenografo collaboratore Francesco Fassone

costumista collaboratrice Augusta Tibaldeschi

allestimento scenografico realizzato in collaborazione con TEATRO RE

C’est en 1844, sous le règne de Louis Philippe en France, que les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas entrèrent en scène, la scène de la littérature, en tenant en haleine durant plusieurs mois, les lecteurs du Journal quotidien Le Siècle, captivés par leurs aventures extraordinaires, à l’époque de Louis XIII et du Cardinal de Richelieu.

Quelle audace tout de même que celle d’Alexandre Dumas de mettre en scène des personnages historiques tels que Richelieu, Anne d’Autriche, Louis XIII, le Duc de Bickingham, bousculés par des personnages de fiction,  les Trois Mousquetaires, Athos, Porthos et Aramis et le fameux d’Artagnan (inspiré d’un réel d’Artagnan) pour mettre en perspective une période trouble de l’histoire de France, notamment le siège de la Rochelle.

La fusion entre les protagonistes historiques et les personnages de fiction est telle que si quelqu’un s’aventurait à dire que les trois mousquetaires n’ont jamais existé, nous le croirions pas.

Le savant mélange entre récit historique et récit d’aventure permettait d’attiser la curiosité du lecteur, de l’instruire tout en le divertissant.

Nous savons qu’Alexandre Dumas fortifié par le succès de ce roman feuilleton en fit lui même une adaptation théâtrale et que des metteurs en scène français de renom tels que Roger Planchon, Marcel Maréchal etc. l’ont également adapté pour le théâtre. Mais nous n’imaginions pas que la renommée des Trois Mousquetaires ait pu s’étendre jusqu’en Italie. C’était sans compter sur cet ambassadeur des lettres françaises Beppe Navello, fervent admirateur des Trois Mousquetaires depuis l’adolescence, qui a réussi à insuffler sa passion, à huit metteurs en scène (dont lui même) qui assurent les mises en scène de huit épisodes de ce roman fleuve au Théâtre ASTRA durant une saison qui a commencé en Janvier et se termine en mai.

Moschettieripuntata1ok

Pour cette entreprise extraordinaire, il a fallu transformer le théâtre Astra, recréer complètement sa scénographie afin de permettre au public installé de façon bi frontale, de se trouver de plain pied avec les comédiens, et de se projeter complètement dans le 17ème siècle grâce aux façades de la Place des Vosges en toile peinte.

Un véritable chantier qui a demandé la création de 96 costumes, 585 MÈTRES DE TISSU ,700 M2 DE SURFACE SCÉNIQUE, 1500 M2 DE TOILE PEINT etc et qui donne surtout l’opportunité à 8 metteurs en scène (de France, Italie, Pologne) 5 dramaturges, 38 acteurs, 25 collaborateurs, 11 techniciens de partager leurs talents durant 5 mois.

La durée du spectacle est certes une gageure mais le pari est gagné, puisque les Trois Mousquetaires vont afficher « complet » jusqu’au mois de Mai. Beppe NAVELLO particulièrement concerné par la précarité des conditions de travail des comédiens, ne peut que s’en réjouir car c’est avec un cœur d’Artagnan qu’il a mobilisé ses troupes.

Nous avons pu assister au 4ème épisode « L’affaire des ferrets de la Reine » mis en scène par Myriam TANANT, dramaturge, metteure en scène également d’opéra, qui a travaillé avec Giogio STREHLER dont elle fut l’assistante au Théâtre de l’Odéon.

Un épisode bien entendu spectaculaire, au cours duquel d’Artagnan part à Portmouth rejoindre le Duc De Buckingham récupérer les ferrets de la Reine, où l’on assiste au fameux bal où la Reine doit exhiber sa parure etc . La voyage en bateau est figuré de façon incroyable grâce à de gigantesques voiles de part et d’autre de la scène qui flottent au vent. A l’heure du bal, les spectateurs qui se trouvent face à face peuvent endosser leurs propres masques dorés. Les tableaux hauts en couleurs sont agrémentés de combats de cape et d’épée et les mousquetaires qui circulent sur des chevaux à trottinettes, chantent à cœur joie des hymnes à la liberté.

Une mise en scène festive servie par d’excellents comédiens, qui est un véritable régal pour l’œil, extrêmement vive et sans aucune surcharge, juste ce qu’il faut pour évoquer par clins d’œils, le palais de Buckingham, un petit lupanar, les échaffourées, les intriques, de façon cocasse.

Nous voilà terriblement envieux du public Italien qui va pouvoir poursuivre les aventures de ces trois mousquetaires jusqu’au mois de Mai, mais rien n’est impossible aux amoureux du théâtre, qu’ils se le disent, Turin n’est juste qu’à quelques chevauchées de la France, les trois mousquetaires en dignes ambassadeurs de Dumas les attendent de pied ferme, Dumas qui rappelons le combattit auprès de Garibaldi et dirigea même un journal italien, L’Indipendente.

N’en doutons pas, c’est aussi la fibre italienne de Dumas qui résonne en ce moment au Théâtre ASTRA de la façon plus chaleureuse, la plus authentique, grâce à ce fantastique roman feuilleton théâtral, unique en son genre !

Paris, le 21 Mars 2016                                     Evelyne Trân

18-24 febbraio

I PUNTATA Regia di Beppe Navello

27 febbraio-4 marzo

II PUNTATA Regia di Gigi Proietti

8-13 marzo

III PUNTATA Regia di Piero Maccarinelli

17-23 marzo

IV PUNTATA Regia di Myriam Tanant

29 marzo-3 aprile

V PUNTATA Regia di Andrea Baracco

6-12 aprile

VI PUNTATA Regia di Robert Talarczyk

15-21 aprile

VII PUNTATA Regia di Ugo Gregoretti

26 aprile-1 maggio

VIII ed ultima PUNTATA Regia di Emiliano Bronzin

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s