Les 7 jours de Simon Labrosse de Carole FRECHETTE au Théâtre du Lucernaire Du 9 juillet au 20 septembre 2014 du mardi au samedi à 20 Heures

affiche_simon_labrosse_300

Autrice : Carole Fréchette
Mise en scène : Cendre Chassanne
Avec : Nathalie Bitan, Laurent Lévy, Philippe Saunier
Durée : 1h10

P. S. Nathalie BITAN, Laurent LEVY et Philippe SAUNIER étaient les invités de l’émission « DEUX SOUS DE SCENE » sur RADIO LIBERTAIRE  le  Samedi 6 SEPTEMBRE 2014 (Peut être écoutée pendant 4 semaines, en podcast  sur le site Grille des émissions de Radio Libertaire).

Ne serait-il pas aussi désespéré qu’un personnage de Shakespeare ou de Cervantès, ce Simon LABROSSE qui multiplie les tentatives de  créations d’emploi pour venir à bout de ce monstre le chômage et qui entend mesurer sa prodigieuse inventivité aux sept travaux d’Hercule ?

 C’est qu’on le mettrait à la porte de Pôle emploi, Simon LABROSSE et avec un grand sourire parce que les poètes qui font du ram dam, les  arrangeurs de cravates, les promeneurs de chiens en laisse, les chercheurs d’or dans les corps, ne sont pas côtés en bourse. Et pourtant Simon LABROSSE est un spécimen de notre époque, qui a fort à faire pour recycler l’homme préhistorique au chômage.

 Ça ne mange pas de pain de se déclarer finisseur de phrases, flatteur d’égo, cascadeur émotif, allégeur ou détecteur de conscience, remplisseur de vide. Les psychanalystes, les écrivains publics, les hommes de compagnie, les animateurs de télé, les prêtres, les politiques pourraient bien en prendre de la graine.

 Les cireurs de chaussures ont disparu, il y a encore quelques vendeurs à la sauvette, brocantes et vide-greniers ont le vent en poupe sur les trottoirs devant les grandes enseignes qui claironnent leurs soldes. Simon LABROSSE est un paumé comme sa consœur friande de recettes d’épanouissement personnel et son confrère  poète maudit.Il entend offrir aux spectateurs le récit de 7 jours de galère de recherche d’emploi, avec un enthousiasme qui frise la folie. Pourquoi ne rejoint- il pas Nathalie, sa muse, en voyage humanitaire en Afrique ?

 Sept jours ne suffiront pas  à refaire le monde, mais c’est tout de même un joli défi que nous offrent  la dynamique mise en scène de Cendre CHASSANNE,  Laurent LEVY, émouvant et génial  Simon LABROSSE,  et ses partenaires, l’époustouflant Philippe SAUNIER en poète casse gueule, et son pendant féminin Nathalie BITAN, drôle et palpitante.

 Des idées, des idées, croyons en  le cinéma théâtral de Carole FRECHETTE qui ne craint pas de sulfater cette bonne vieille plante humaine d’un grain de folie audacieux. Oui, Simon LABROSSE,  vos idées qu’elles prennent le large ou pas, parce qu’elles nous font rêver, valent bien que nous vous regardions puisque vous existez !

 Paris, le 9 Août 2014                                 Evelyne Trân

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s