L’influence de l’odeur des croissants chauds sur la bonté humaine de Ruwen OGIEN – FESTIVAL OFF à AVIGNON du 5 au 28 juillet à 13h15 au Théâtre BARRETTA- 14 Place Saint-Didier, 84000 Avignon.

THEATRE AU VENT

Durée: 1h25

Distribution :

De Ruwen Ogien

Éditions Grasset

Adaptation : Hervé Dubourjal

La Compagnie Tabard-Sellers

Mise en scène : Éric Bu Hervé Dubourjal
Scénographie : Jean-Marc Toussaint
Avec : Jean-Louis Cassarino, Hervé Dubourjal

Hallucinant, ce philosophe Ruwen OGIEN qui étourdit nos sens moraux les plus inconscients !

A partir de situations quasiment absurdes dans la mesure où nous avons peu de chance d’y être confrontés, le philosophe réussit à troubler notre bonne conscience.

Choisir ou ne pas choisir ? Répondre ou ne pas répondre ? Notre relation à l’autre, c’est-à-dire à l’espèce humaine dont nous faisons partie, implique quelques principes moraux. Sur quelle base reposent-ils ? Quel est leur impact dans la vie courante, et lorsque ceux-ci interviennent de façon manifeste dans nos choix mettent-ils en danger l’image nécessairement passe-partout que nous donnons de nous-mêmes ?

Un principe moral est-il seulement culturel ou se niche-t-il plus profondément dans notre…

Voir l’article original 438 mots de plus

LA MECANIQUE DU HASARD D’APRÈS LE ROMAN HOLES DE LOUIS SACHAR – ADAPTATION de Catherine VERLAGUET – MISE EN SCÈNE d’Olivier LETELLIER du 5 AU 26 JUILLET 2019 à 13 H 45 au 11 GILGAMESH BELLEVILLE 11 boulevard Raspail 84 000 Avignon • 04 90 89 82 63 • contact@11avignon.com –

THEATRE AU VENT

 

 

 

Photo Christophe Raynaud de Lage

 

Avec Fiona Chauvin & Guillaume Fafiotte

ASSISTANTS À LA MISE EN SCÈNE Jonathan Salmon, Valia Beauvieux 

LUMIÈRES Sébastien Revel 

CRÉATION SONORE Antoine Prost

SCÉNOGRAPHIE Colas Reydellet 

COSTUMES Nadia Léon 

 

A une époque où la surabondance des sollicitations virtuelles par écrans interposés, réduit à sa peau de chagrin l’imaginaire individuel, le spectacle LA MECANIQUE DU HASARD prouve qu’il est possible par le seul pouvoir du conte et la ferveur des conteurs de mobiliser l’imagination des spectateurs, petits et grands, de façon étourdissante.

Le récit adapté du roman américain de Louis SACHAR nous conte l’histoire d’un adolescent, Stanley Yelnats qui par malchance, accusé d’un vol qu’il n’a pas commis se retrouve dans un camp de redressement, Le lac vert, situé en plein désert.

De caractère timide, sans d’autres repères que le sentiment de la malchance prodigué par sa famille depuis trois générations, Stanley aura l’occasion d’interpréter ses…

Voir l’article original 377 mots de plus

– CROCODILES -L’HISTOIRE VRAIE D’UN JEUNE EN EXIL – Adaptation et mise en scène Cendre Chassanne et Carole Guittat – FESTIVAL OFF AVIGNON – du 5 au 26 juillet à 13h25 au 11 • Gilgamesh Belleville • 11 boulevard Raspail 84 000 Avignon • 04 90 89 82 63 • contact@11avignon.com .

THEATRE AU VENT

Photo M.JACOB

adaptation et mise en scène Cendre Chassanne et Carole Guittat
avec Rémi Fortin
images Mat Jacob/Tendance Floue
montage José Chidlovsky
création et régie son Édouard Alanio
création, régie lumière, régie générale Sébastien Choriol
régie tournée Sébastien Choriol
construction Édouard Alanio, Sébastien Choriol, Jean Baptiste Gillet

production Compagnie Barbès 35
coproduction Scène conventionnée d’Auxerre, la Cité de la Voix-Vézelay, Théâtre Dunois-Paris
soutiens La Minoterie – Création jeune public et éducation artistique – Dijon (21), le NTDM-Montreuil, la Maison des métallos
avec l’Aide à la création de la D.R.A.C Bourgogne Franche-Comté, du Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté, et du Conseil Départemental de l’Yonne

Il revient de très loin et il n’en revient pas lui-même le jeune Afghan Enaiat qui raconte son parcours de migrant de plusieurs années qui l’ont mené du Pakistan à l’Iran, la Turquie, la Grèce jusqu’en Italie.

Il n’avait que dix ans lorsque sa mère l’a conduit clandestinement au Pakistan afin qu’il échappe aux persécutions des Hazaras, l’abandonnant entre…

Voir l’article original 529 mots de plus

HAMLET – Fête macabre d’après William Shakespeare – Adaptation et mise en scène Jérémie Le Louët – Festival off Avignon du 5 au 26 juillet à 22h10 au 11 • Gilgamesh Belleville • 11 boulevard Raspail 84 000 Avignon • 04 90 89 82 63 • contact@11avignon.com

THEATRE AU VENT

Distribution

D’après William Shakespeare

Adaptation et mise en scène Jérémie Le Louët

Collaboration artistique Noémie Guedj

Avec Pierre-Antoine Billon, Julien Buchy, Anthony Courret, Jonathan Frajenberg, Jérémie Le Louët et Dominique Massat 

Scénographie Blandine Vieillot

Costumes Barbara Gassier

Construction Guéwen Maigner

Vidéo Thomas Chrétien et Jérémie Le Louët

Lumière Thomas Chrétien

Son Thomas Sanlaville

Régie Thomas Chrétien en alternance avec Maxime Trévisiol, et Thomas Sanlaville

Diffusion Noémie Guedj  E-mail – 06 99 38 15 30

Production

Production Compagnie des Dramaticules

Co-production Les Bords de Scènes – Théâtres et Cinémas à Juvisy-sur-Orge, Théâtre de Chartres, le Prisme à Elancourt, Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine

Avec l’aide à la création du Conseil régional d’Île-de-France, du Conseil départemental de l’Essonne et de l’Adami

Avec le soutien du Théâtre de Châtillon et du Centre d’Art et de culture de Meudon

La Compagnie des Dramaticules est en résidence au Prisme-Théâtre municipal de la Ville d’Élancourt (78)…

Voir l’article original 495 mots de plus

TOUTES LES CHOSES GENIALES de Duncan MACMILLAN – Conception : Arnaud Anckaert et Didier Cousin – Festival off Avignon du 5 au 25 juillet à 10h15. Relâches les 11 et 18 Juillet. A la Manufacture 2, rue des Ecoles 84000 Avignon.

THEATRE AU VENT

Texte  Duncan Macmillan

Traduction : Ronan Mancec

Conception : Arnaud Anckaert et Didier Cousin

Avec : Didier Cousin

Régie : Agathe Mercier

Photos : Manuella Anckaert

Codirectrice : Capucine Lange

Le sujet de la pièce de Duncan MACMILLAN, la dépression d’un proche, à laquelle s’est trouvé confronté un enfant est grave. Comment mettre un mot sur la mélancolie, la tristesse que peut nous renvoyer le comportement d’un parent. L’auteur donne la parole à un homme anonyme qui se confie sur son parcours du plus jeune âge à l’âge adulte.

 Comment l’enfant qui a assisté à l’hospitalisation de sa mère après une tentative de suicide peut-il réagir ? Un homme se confesse, raconte comment la mort lui est apparue, brutale à travers celle de son chien. Sachant que sa propre mère voulait mourir, il n’a eu de cesse de combattre cette angoisse parce qu’il aimait la vie.

 Elles sont là devant soi ces…

Voir l’article original 522 mots de plus