Je m’appelle Erik Satie, comme tout le monde.Une pièce écrite et mise en scène par Laetitia GONZALBES – THÉÂTRE DE LA CONTRESCARPE 5, rue Blainville 75005 PARIS (M° Place Monge ou Cardinal Lemoine) – SUCCES PROLONGATIONS – Spectacle éligible aux Molières 2020 – du Mercredi au samedi à 19 H, les dimanches à 14 30, jusqu’au 6 Avril 2020 – 2 Lundis exceptionnels le 17 Février et le 6 Avril à 19 H. Relâches : les 15, 18, 19, 22, et 25 Mars , les 1, 2, 3 et 4 Avril. Durée : 1 h 10

THEATRE AU VENT

affiche-satie

Avec Elliot JENICOT et Anaïs YAZIT

satie

Photo (Copyright Fabienne Rappeneau)

« Et pour qui te prends tu ? – Je me prends pour Erik Satie, ne vous en déplaise » Certains se prennent pour Dieu et celui-là pour Erik Satie. Evidemment, l’énergumène a élu domicile dans un asile psychiatrique où seule une gracieuse et douce infirmière semble le prendre au sérieux. Les bouffées délirantes de ce fou dansant se révèlent très instructives sur la vie d’Erik Satie qui probablement n’aurait pas défrayé les chroniques si l’homme n’avait pas composé ses fameuses gymnopédies. L’homme fait figure d’ovni dans le paysage musical de son époque. Incompris, méprisé par ses pairs, il réussit cependant à passer la rampe, heureusement accueilli par Picasso, Jean Cocteau, les ballets russes de Serge Diaghilev avec lesquels il crée un spectacle « Parade » en 1917 qui fit scandale.

Cela doit être un bonheur de se prendre pour Erik Satie, le…

Voir l’article original 150 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s